maison séchoir christophe hutin
Lieu
Romestaing, France
Programme
Maison d'habitation
Maître(s) d’ouvrage
Particulier
Architecte(s)
Christophe Hutin, Marion Howa
Coût
125 000 € (HT)
Surface
120 m²
Calendrier
2016 - 2018
Statut
Réalisé

Situé au cœur des vignes du Lot et Garonne, ce vieux séchoir à tabac a été transformé en maison. Le souhait de la cliente : habiter ce séchoir à tabac et pouvoir cuisiner face à la vue.

Le juste nécessaire et le moins de matière seront les principes de base pour cette réalisation. Le juste nécessaire avec une grande verrière dans la nef du séchoir pour le séjour-cuisine, le moins de matière, pour avoir la vue la plus ouverte, pour garder la hauteur du séchoir, pour la plus grande facilité du mouvement, et aussi pour l’économie. Seuls les montants qui tiennent la maison sont conservés : ceux du séchoir, la vieille charpente, les ouvrants verticaux, la grande porte vitrée mécanisée – comme celle des casernes des pompiers ou des concessionnaires automobiles et ceux de la verrière, la structure en bois et en métal, les grandes baies coulissantes qui l’enveloppent. Puis, un module en bois clair, monté comme un meuble, pour la chambre et la salle de bain, lové dans l’appentis existant, toujours face à la vue. Comme un objet précieux dans une enveloppe rustique, presque invisible depuis l’extérieur.

Le sol est continu, intérieur, extérieur, comme s’il n’y avait que de l’air dans le projet. Il y a de l’espace entre la verrière et le vieux séchoir. On peut tourner autour, sortir ou entrer, tout ouvrir ou tout fermer. La maison s’ajuste en fonction des vents et de la lumière, agréable en toutes saisons, au milieu du ciel et des vignes du Lot-et-Garonne.

maison séchoir christophe hutin
maison séchoir christophe hutin
maison séchoir christophe hutin
maison séchoir christophe hutin
maison séchoir christophe hutin