salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
interieur salle des fêtes grand parc bordeaux
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault
salle des fêtes du grand parc ©philippe ruault

Faire plus avec moins


SALLE DES FÊTES DU GRAND-PARC

Lieu
Bordeaux, France
Programme
réhabilitation de la Salle des Fêtes
Maître(s) d’ouvrage
Ville de Bordeaux
Architecte(s)
Christophe Hutin (mandataire) en association avec Anne Lacaton & Jean Philippe Vassal et Frédéric Druot. En collaboration avec Nicolas Hubrecht, Vincent Puyoô, Audrey Aydin, Marion Howa et Stéphanie Gasparini pour la conduite d’opération
Coût
4 000 000 € (HT)
Surface
2300 m²
Calendrier
2013 - 2018
Statut
Réalisé

Construite par les architectes Claude Ferret, Robert Rebout et Serge Bottarelli en 1965, la Salle des Fêtes du Grand-Parc fut un lieu emblématique de la scène culturelle bordelaise pendant 30 ans.

Le souhait premier a été de préserver l’architecture originelle unique de ce lieu, et son organisation intérieure. Un travail d’étude fouillé a permis une réponse architecturale simple et efficace. Les interventions ont porté sur l’essentiel et certaines finitions ont été laissées brutes. La mosaïque emblématique de la façade de la Salle des fêtes a été conservée, avec ses 27 000 carreaux nettoyés ou remplacés.
Au-delà de la mise aux normes acoustiques et thermiques, l’attention de l’agence a principalement porté sur l’ouverture du fond de scène sur son quartier, le décloisonnement des espaces intérieurs, et le parvis, laissé tel quel, pour faciliter les manifestations extérieures. Le travail sur la fluidification des espaces, la mise en valeur des volumes offrent une mixité des usages, qu’ils soient culturels, associatifs, familiaux ou scolaires. La salle des fêtes devient un grand ouvrage technique permettant le plus possible, à tous ses utilisateurs.
L’exploitation des nombreuses possibilités abritées par l’architecture originelle et la concentration des efforts pour rendre l’espace plus praticable et faciliter l’appropriation de l’espace public permet à l’espace original de rester visible.

Lors de sa réhabilitation, la Salle des Fêtes du Grand-Parc a été pensée comme un espace public ouvert, décloisonné et accessible à tous, favorisant les déambulations, les découvertes et les rencontres. Les habitants du Grand-Parc retrouvent leur Salle des Fêtes fidèle aux souvenirs, et pourtant, nouvelle.