Transformation de 93 maisons à Mérignac-Beutre

TRANSFORMATION DE 93 MAISONS À MÉRIGNAC-BEUTRE

Lieu
Mérignac-Beutre, France
Programme
Projet de transformation
Maître(s) d’ouvrage
Aquitanis
Architecte(s)
Christophe Hutin
Paysagiste
Cyrille Marlin
Coût
6 090 000 € (HT)
Surface
7 800 m²
Statut
Études en cours

Deux cités d’urgence ont été construites à Beutre en 1968 et en 1970, pour loger des «travailleurs migrants» et des habitants que la rénovation urbaine excluait du centre de Bordeaux. Pour y vivre, pour y survivre aussi, les locataires ont entretenu, embelli et construit leur habitat en effectuant divers travaux d’amélioration et d’extension et des jardins qu’ils ont étendus au-delà des espaces qui leur étaient destinés. La participation historique et spontanée des habitants fait de Beutre un cas exceptionnel dans le paysage du logement social en France.

Le projet de transformation de la cité intègre concrètement la compétence habitante. Il entremêle rénovation de l’habitat, participation des habitants, capacités naturelles du site et objectifs de densification. Il part de la reconnaissance de la valeur humaine et technique des auto-constructions, via un inventaire précis les travaux accomplis par chacune des familles. La proposition architecturale vise à augmenter l’espace, la fluidité, la lumière. Par sa souplesse, elle permet d’englober les souhaits de chacune des familles et de s’adapter aux cas particuliers.

A une plus grande échelle, le projet propose l’installation de micro-fermes en partant de la petite production vers un objectif d’économie locale. La compétence habitante dans le domaine du jardin potager est une une ressource essentielle pour assurer la transition alimentaire dans un objectif de cohésion sociale, de solidarité entre les territoires et entre les générations.

À la croisée des thèmes de l’architecture, du maraichage et de la cuisine, le projet social et urbain de Beutre condense in situ des pratiques contemporaines d’urbanisme, à la pointe de l’innovation sociale. Il s’attache à rechercher l’épanouissement des êtres humains avec des objectifs de création d’emploi et de santé publique, grâce à un réseau de scientifiques et de professionnels.